ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L’UMP du 18 novembre 2012

Chers Amis,

Le 18 novembre prochain vous devrez voter pour choisir le nouveau Président de notre parti. C’est un moment essentiel dans la vie démocratique de l’UMP et tous les militants sont appelés à y participer.

Contrairement au Parti socialiste, notre mouvement a su proposer à ses adhérents un vrai débat, dans la transparence la plus totale, offrant ainsi l’image d’une famille politique dynamique au sein de laquelle chacun des candidats pouvait développer sa vision pour l’avenir de l’UMP. Nous nous en félicitons.

Mais, ne nous trompons pas d’élection. Nous ne devons pas choisir aujourd’hui notre candidat pour l’élection présidentielle de 2017, mais celui qui sera le prochain chef de l’opposition et qui devra mener la bataille sur le terrain pour favoriser une vague bleue dès les municipales de 2014.

Dans ce contexte, nous avons fait le choix de soutenir la candidature de Jean-François Copé qui nous a régulièrement rendu visite dans les Hauts-de-Seine pour y soutenir nos candidats.

Nous avons la conviction que Jean-François a toutes les qualités humaines pour diriger l’UMP. C’est un militant parmi les militants, qui va régulièrement sur le terrain. C’est un organisateur hors-pair qui a su mobiliser l’UMP comme jamais pour faire de la campagne de Nicolas SARKOZY une très grande réussite populaire. C’est un chef d’équipe et un chef de famille qui joue collectif, qui a su préserver l’unité de l’UMP, rassembler toutes les sensibilités et respecter chacun d’entre nous. Pour l’avenir, il est d’ailleurs le seul à vouloir la création de mouvements pour que toutes les idées puissent vivre et s’exprimer au sein de l’UMP.

Jean-François Copé assume une ligne claire et nécessaire, à laquelle nous ne pouvons que souscrire, celle d’une droite moderne, républicaine et décomplexée face à une gauche sectaire, qui détient tous les pouvoirs. Lors du vote de la loi sur le port de la burqa, il a montré qu’il n’avait pas peur du politiquement correct. De même, jamais il n’a appelé un électeur de droite à voter pour un PS qui s’allie avec l’extrême gauche. Il a toujours défendu nos valeurs.

Pendant plus de 2 ans, Jean François Copé a fait la démonstration de ses qualités en tant que secrétaire général de l’UMP.

Aujourd’hui il peut être fier de son bilan et fort de celui-ci, il saura sans nul doute, dans les mois qui viennent, mener une opposition responsable et constructive chaque fois que cela sera possible, mais aussi tonique et sans concession chaque fois que cela sera nécessaire.

C’est ainsi que nous pourrons amorcer la reconquête dès les élections municipales de 2014. Et Jean-François Copé a montré, en reprenant la ville de Meaux à la gauche qui la détenait depuis plus de 20 ans puis en y faisant reculer l’extrême droite, qu’il avait toutes les qualités nécessaires pour mener notre famille politique à la victoire.

C’est pour toutes ces raisons que nous voterons pour Jean-François Copé le 18 novembre prochain.

Jacques Kossowski, Patrick Balkany, Roger Karoutchi, Philippe Juvin, Constance Le Grip, Jean Sarkozy