Retards dans les transports franciliens : Le ras-le-bol des usagers

L’année 2013 aura été une année noire pour les transports en Ile-de-France. Aucune des lignes de RER et seules deux lignes de Transilien sur 8 ont rempli leurs objectifs de régularité. C’est inédit. A la Gare de Bécon, les usagers le constatent malheureusement trop souvent.

Il n’est plus possible pour les acteurs de ce gigantesque ensemble de se renvoyer la balle. Au fond, peu importe que depuis 10 ans, et contrairement à une croyance tenace, le vrai patron des transports en Ile-de-France ne soit ni la RATP ni la SNCF, mais Jean-Paul Huchon, le président socialiste du conseil régional, en sa qualité de président du syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF).

Ce que réclament ceux qui vivent des conditions de transports chaque jour plus précaires, ce n’est pas qu’un jour le Président de la Région revendique la responsabilité des transports parce qu’il s’agit d’inaugurer des trains neufs et que, le lendemain, il se défausse de toute responsabilité parce que cette fois il s’agit d’assumer une panne sur le réseau. Ce que les usagers réclament, dont les Courbevoisiens, ce sont des acteurs capables d’assumer ensemble leurs responsabilités pour que la situation s’améliore franchement au lieu de se dégrader.

Une telle situation n’est plus possible. C’est pourquoi je soutiens l’initiative de Valérie Pécresse de demander un véritable plan ORSEC pour les transports en Ile-de-France.

1° Il faut que les transports franciliens deviennent enfin une vraie priorité du gouvernement et de la région. L’Ile-de-France, c’est 50 % du trafic mais seulement 15 % des investissements au niveau national. Ce déséquilibre n’est plus tenable. Investir en Ile-de-France, c’est renforcer la sécurité de tous les voyageurs car circulent indifféremment sur ce réseau des trains franciliens et des trains grandes lignes.

2° Il faut en priorité avoir : des rails, des caténaires et des aiguillages récents. Sur le réseau SNCF, la moitié des rails et des aiguillages a plus de 25 ans. La moitié des appareils de signalisation a plus de 65 ans et une grande partie des caténaires ont plus de 50 ans. La passivité des responsables est inacceptable. Ce sont ces infrastructures qu’il faut rénover en priorité.

De nouveaux trains. D’ici deux ans, toutes les régions de France auront des trains neufs ou rénovés. Toutes… sauf l’Ile-de-France dont les trains ont en moyenne 30 ans. Des trains vétustes et trop peu nombreux. D’après la SNCF, il manque 250 trains pour que les transports fonctionnent correctement dans notre région.

Cibler les vraies priorités. La gare Saint-Lazare a été rénovée mais la signalisation de ses voies, qui date des années 50, n’a pas été modernisée. Résultat, malgré ses 100 millions de voyageurs par an, cette gare possède les deux lignes Transilien (J et L) dont la régularité a le plus sévèrement chuté en 2013. Plus généralement, cessons de croire qu’on peut tout décider depuis Paris sans associer les usagers qui sont pourtant les mieux placés pour connaître leurs besoins. En bientôt 10 ans de présidence du STIF, Jean-Paul Huchon n’a jamais réuni ensemble toutes les associations d’usagers franciliens. Cela révèle une forme d’indifférence.

Une mobilisation des usagers s’impose. Je les invite à soutenir la pétition lancée par Valérie Pécresse et certains élus UMP – dont je fais partie – visant à mettre en place un plan ORSEC dans les transports en Ile-de-France.

Signez la pétition pour un plan ORSEC dans les transports

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s