Commission du développement durable du Mercredi 14 mai 2014

Audition de Mme Anne-Marie Ducroux, présidente de la section de l’environnement du Conseil économique, social et environnemental, et de MM. Allain Bougrain Dubourg et Antoine Dulin, rapporteurs, sur l’avis intitulé « L’éducation à l’environnement et au développement durable tout au long de la vie, pour la transition écologique »

M. Jacques Kossowski. « Promouvoir l’Education à l’environnement et au développement durable tout au long de la vie est une initiative que nous ne pouvons que soutenir, quelle que soit notre sensibilité politique.

enfants2

Plus que jamais, dès leur plus jeune âge, les citoyens doivent être responsables de leur comportement. La tâche demeure ardue. En effet, nombreux sont ceux de nos compatriotes qui se veulent défenseurs de l’environnement mais ont un comportement opposé à leurs convictions. Nous le constatons dans nos villes, où divers déchets sont abandonnés sur les trottoirs ou dans les espaces verts, et dans nos campagnes où des appareils sont abandonnés sur les berges des rivières. Les pollueurs ne sont pas des industriels, mais des citoyens qui ont une vision purement conceptuelle de la transition énergétique.

Comment faire évoluer les mentalités pour que les bons sentiments affichés deviennent enfin concrets ? L’éducation seule est-elle suffisante ? Les pouvoirs publics ne doivent-ils pas se montrer plus coercitifs face à ces comportements ? ».

M. Allain Bougrain Dubourg. « Nous avons beaucoup travaillé sur cette question et nous avions un sentiment de solitude car l’éducation à l’environnement et au développement durable a été longtemps considérée comme le parent pauvre (…) Je suis président d’une association de protection de la nature, la LPO (Ligue de protection des oiseaux) qui, avec 400 salariés et 46 000 membres, est la première association française dans le domaine de la biodiversité. Je peux en témoigner, les collectivités territoriales, les entreprises et les élus locaux nous demandent souvent comment sensibiliser et éduquer les populations. Cette demande est positive, encore faut-il pouvoir y répondre. Nous sommes là pour donner des pistes et des orientations. Notre boîte à outils reste ouverte et c’est à vous, mesdames et messieurs les députés, de reprendre le flambeau.

Je me réjouis de voir que beaucoup d’élus locaux s’emparent de la question de la biodiversité, en particulier les communautés de communes, en consacrant des moyens à la création de postes d’écogarde ou à l’organisation de séances d’initiation à l’environnement (…)

enfants1Je crois à la valeur de l’exemple. Des choses admirables sont réalisées par des scientifiques, des collectivités, des associations. Il faut les valoriser. En 2010, à l’occasion de l’année de la biodiversité, j’ai réalisé pour France Télévisions une petite série « Les héros de la biodiversité ». En 2015, nous réaliserons « Les héros du climat ». Pour résoudre les problèmes d’éducation et de sensibilisation, il faut certes alerter, mais également adresser un message optimiste montrant que c’est dans la joie que l’on construit plutôt que dans la contrainte ».

M. Antoine Dulin. « Trop longtemps l’éducation à l’environnement et au développement durable a été le parent pauvre (…) Nous devons travailler pour que l’éducation à l’environnement existe vraiment et qu’elle trouve sa place dans les programmes scolaires. Il faut placer cette question au centre des discussions avant la présentation des propositions du Conseil supérieur des programmes.

Non, les informations relatives à l’éducation à l’environnement ne sont pas trop nombreuses, bien au contraire. Dans la mesure où il s’agit de questions complexes, on peut malheureusement regretter que les journalistes fassent plutôt le choix de ne pas en parler.

Il est important de ne pas cibler uniquement les enfants et les jeunes car ils sont déjà sensibilisés aux questions liées à l’environnement. Nés avec la contrainte écologique, ils en ont pleinement conscience. Cela dit, les adultes ne sont pas toujours exemplaires. En tant qu’éducateur qui travaille depuis de nombreuses années dans un mouvement de scoutisme, je peux témoigner de la déception des enfants en pareil cas.

Nous devons faire en sorte que l’éducation ne soit pas uniquement prescriptive. Certes, il est important de fermer le robinet lorsqu’on se lave les dents, mais cela ne suffit pas. Comment aller de l’éducation vers la transition écologique ? Comment penser le changement ? J’ai relevé à ce propos l’expression de « transition intellectuelle et culturelle ».

outilL’outil numérique permet de contribuer à la science participative et de référencer toutes les espèces qui peuplent notre jardin. C’est un outil au service de l’environnement et du développement durable, à condition qu’il soit bien utilisé, et un outil de diffusion des savoirs, notamment dans la recherche et l’enseignement supérieur avec les MOOC (Massive Open Online Courses). Il offre aux adultes, via le e-learning, la possibilité de se former aux questions environnementales et au développement durable.

S’agissant de la réglementation, il y a en effet beaucoup de travail à faire. Les accueils collectifs de mineurs et les mouvements de scoutisme, en emmenant les jeunes camper dans la nature, développent leur sensibilité au monde du vivant. Il est important de réduire nos réglementations et d’accepter le fait que le risque zéro n’existe pas. L’éducation à l’environnement et au développement durable, c’est aussi accepter de prendre des risques. C’est l’une des missions de notre système éducatif.

Quant à la charte que nous préconisons, il s’agit de faire en sorte que les chefs d’établissement disposent d’un outil leur permettant d’imposer aux intervenants dans le cadre scolaire – entreprises, acteurs associatifs – un certain nombre de principes pédagogiques et déontologiques ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s