Régionales en Ile-de-France : 17 ans de gestion de gauche ça suffit !

Dimanche prochain, le résultat du scrutin régional s’annonce particulièrement serré.

Comme je l’écrivais ici  le 7 décembre dernier, l’enjeu est de mettre fin à 17 ans de gestion de gauche en Ile-de-France dont le résultat le plus catastrophique est le nombre de chômeurs avec près de 700 000 personnes.

Que dire aussi de la gabegie financière notamment en matière de dépenses de fonctionnement ou encore en faveur d’un clientélisme associatif dont l’exécutif en place achète le soutien politique.

S’il est élu Président de la Région, Claude Bartolone, avec sa calamiteuse gestion en Seine-Saint-Denis épinglée par la Cour des Comptes, sera le continuateur, voire l’amplificateur, de cette gabegie.

Le Président de l’Assemblée nationale se vante désormais d’avoir rassemblé derrière sa candidature les « forces du Progrès ». Ce sont plutôt les représentants de l’archaïsme et du sectarisme allant des communistes, aux Verts en passant par les amis de Jean-Luc Mélenchon.

Les Franciliens veulent-ils confier leur destinée à une telle équipe qui, il y a une semaine encore, refusait d’aller uni à la bataille ?

Comment ne pas évoquer les propos scandaleux de Claude Bartolone déclarant dans le Nouvel Obs que « Valérie Pécresse défend Versailles, Neuilly et la race blanche ». Toujours la vieille rhétorique haineuse qui trouve sa source dans la lutte des classes.

Cette lutte des classes, elle est institutionnalisée au niveau régional. Prendre dans la poche de certaines communes dites « privilégiées » – et bien sûr de ses « riches » habitants – au profit de celles plus « défavorisées » et de gauche.

Souhaitons-nous que Courbevoie et de nombreuses communes du département soient toujours plus les cibles prioritaires de cette vision idéologique ? De même au sein de la future Métropole du Grand Paris dont Claude Bartolone se voit déjà le grand ordonnateur ?

Une fois encore, j’en appelle au rassemblement de tous celles et ceux qui refusent de conforter la mainmise de la gauche la plus rétrograde sur notre région.

VPUne seule solution possible, c’est de voter pour Valérie Pécresse. Elle porte un bon projet où le développement économique, la formation, la sécurité notamment dans les transports et des dépenses maitrisées en sont les armatures principales. Depuis des années, sur le terrain, elle a travaillé sans relâche à son élaboration.

C’est à vous désormais qu’il revient de faire un choix : celui du passé et du passif avec Claude Bartolone ou celui du renouveau et du dynamisme avec Valérie Pécresse. 

Valérie Pécresse

17 ans, ça suffit ! Le dimanche 13 décembre, mobilisons-nous et votons pour Valérie PÉCRESSE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s